Contact theSOPAbout theSOPSupport theSOPWritersEditorsManaging Editors
theSOP logo
Published:April 21st, 2007 05:47 EST
M. Negroponte remercie le Tchad d'aider

M. Negroponte remercie le Tchad d'aider

By SOP newswire

Lors d`une conférence de presse tenue le 17 avril à Ndjamena (Tchad), le secrétaire d`"tat adjoint John Negroponte a remercié le gouvernement tchadien de fournir une assistance aux réfugiés du Darfour.

M. Negroponte s`est rendu à Abache et à Koukou Anganara, à l`est du Tchad, où il a visité un camp de réfugiés et de personnes déplacées. « J`ai pu constater comment la crise au Darfour avait touché d`innocents civils tchadiens et soudanais le long de la frontière entre le Tchad et le Soudan Â», a-t-il dit.

Soulignant que les Américains et leur gouvernement « s`intéressaient beaucoup Â» au Darfour, M. Negroponte a souhaité exprimer les sincères regrets de son gouvernement pour les Tchadiens qui ont été tués, blessés ou déplacés par les attaques des milices djandjawids (appuyées par le gouvernement soudanais).

Il a souligné que les Américains et leur gouvernement, qui étaient les principaux donateurs d`aide humanitaire au Soudan et au Tchad oriental, demeuraient résolus à offrir leur soutien « aux victimes de l`instabilité Â».

Il a ensuite exprimé sa gratitude au gouvernement, aux responsables locaux et aux agences humanitaires du Tchad pour l`aide qu`ils fournissaient aux réfugiés du Darfour et aux personnes déplacées à l`est du Tchad.

M. Negroponte est en train d`effectuer une mission diplomatique de neuf jours qui comprend des étapes au Soudan, en Libye et en Mauritanie. À Ndjamena, il s`est entretenu avec le président Idriss Deby et le ministre des affaires étrangères Allam-mi, ainsi qu`avec des représentants de la société civile tchadienne.

Il a rapporté qu`il s`était également entretenu avec les groupes soudanais qui n`ont pas signé l`accord de paix au Darfour. Cet accord a été signé en mai 2006 par le gouvernement soudanais et plusieurs groupes rebelles, mais les combats entre les djandjawids et certains rebelles irréductibles se poursuivent, gonflant les rangs des quelque deux millions de personnes déplacées depuis le début du conflit en 2003.

Sur le front politique, M. Negroponte a déclaré : « Les "tats-Unis exhortent les gouvernements du Tchad et du Soudan à poursuivre le dialogue et à cesser de soutenir les éléments armés, qu`il s`agisse de rebelles ou de milices ethniques décidées à déstabiliser leur voisin. Â»

Au sujet du déploiement d`une force hybride de l`ONU et de l`Union africaine (UA) qui viendrait renforcer les soldats de la paix de l`UA déjà sur le terrain, M. Negroponte a déclaré : « Nous pensons que la force de maintien de la paix doit avoir un effectif de 17.000 à 20.000 hommes. Â»

Au sujet d`un éventuel déploiement de casques bleus de l`ONU dans l`est du Tchad, M. Negroponte a déclaré que cette question avait été évoquée avec le gouvernement tchadien « Ã  la fois publiquement et en privé Â», mais que le Conseil de sécurité de l`ONU n`avait encore pris aucune décision à ce sujet.

« Nous accordons une grande valeur à nos relations bilatérales (avec le Tchad), et nous recherchons les moyens de renforcer et d`approfondir notre coopération. J`espère que notre collaboration sur le dossier du Darfour se traduira par des évolutions positives au niveau des relations qu`entretiennent nos deux pays dans les domaines de la sécurité et de l`économie. Â»

Source:DoS