Contact theSOPAbout theSOPSupport theSOPWritersEditorsManaging Editors
theSOP logo
Published:May 30th, 2007 05:52 EST
Ryan Crocker : l'Iran doit cesser de soutenir les groupes militants en Irak

Ryan Crocker : l'Iran doit cesser de soutenir les groupes militants en Irak

By SOP newswire

Washington - Lors d'une réunion tripartite, des représentants des États-Unis, de l'Irak et de l'Iran ont dégagé un « accord général » sur la politique et les principes globaux gouvernant « l'appui en faveur d'un État irakien sûr, stable, démocratique et fédéral, maître de sa sécurité et en paix avec ses voisins », a déclaré l'ambassadeur des États-Unis en Irak, M. Ryan Crocker, à l'issue de cet entretien à Bagdad le 28 mai.

Or, a-t-il ajouté, les actions mêmes des autorités iraniennes, consistant à fournir des armes et des explosifs aux insurgés en Irak, sont en contradiction avec leur politique déclarée de promotion de la stabilité et de la sécurité de ce pays.

« Nos politiques déclarées coïncident à peu près. Ce qui pose problème, c'est que le comportement des Iraniens sur le terrain ne correspond pas à leurs paroles. »

M. Crocker a dit qu'il avait fait clairement comprendre à ses interlocuteurs iraniens que les États-Unis possédaient « des informations dignes de foi » liant l'Iran à des attaques entreprises en Irak par des groupes militants armés contre des soldats américains et irakiens et contre la population civile.

Au nombre de ces éléments d'information figurent les livraisons d'armes par l'Iran à des groupes radicaux sunnites aussi bien que chiites, par l'intermédiaire surtout de la force Al-Quds au sein de la Garde révolutionnaire iranienne, a indiqué l'ambassadeur.

« Nous leur avons fait bien comprendre que nous étions au courant de leurs agissements et que ces attaques devaient cesser », a-t-il souligné.

Au cours des quatre heures de discussions, menées sur le ton de la diplomatie, la délégation iranienne a énoncé ses principes généraux à l'égard de l'Irak, que M. Crocker a décrits comme étant très voisins de ceux de l'Irak et des États-Unis.

« J'ai trouvé plutôt encourageant que l'Iran ait exprimé sa politique en des termes positifs », a déclaré M. Crocker, tout en faisant de nouveau observer que seuls comptaient vraiment les faits sur le terrain allant dans le sens d'une plus grande sécurité en Irak.

Cette réunion à Bagdad, qui découlait de la Conférence des voisins de l'Irak tenue le 4 mai à Charm-el-Cheikh (Égypte), a été exclusivement consacrée à ce thème de la sécurité en Irak ; aucun autre sujet, par exemple la détention par les autorités iraniennes de citoyens américains d'ascendance iranienne, n'a été abordé, a précisé l'ambassadeur des États-Unis.

Par Howard Cincotta
Correspondant de l'USINFO