Contact theSOPAbout theSOPSupport theSOPWritersEditorsManaging Editors
theSOP logo
Published:February 20th, 2008 11:53 EST
Le president Bush signe un accord de 700 millions de dollars avec la Tanzanie

Le president Bush signe un accord de 700 millions de dollars avec la Tanzanie

By SOP newswire

Dar-es-Salam (Tanzanie) - La Soci"t" du compte du mill"naire (MCC) accordera " la Tanzanie, au cours des cinq prochaines ann"es, pr"s de 700 millions de dollars qui seront consacr"s " l`am"lioration du r"seau routier et de l`infrastructure "nerg"tique ainsi qu`" l`"largissement de l`acc"s de la population " l`eau potable, a affirm" le pr"sident Bush. C`est le plus important accord "conomique de ce genre conclu " ce jour.

""J`esp"re que cette initiative s`inscrira dans un vaste programme de transformation de votre pays (...) Nous nous y associons en raison de l`engagement de votre gouvernement et de votre engagement personnel " lutter contre la corruption, " investir dans l`instruction et dans la sant" de votre peuple et " accepter et " promouvoir l`"conomie de march""", a d"clar" M. Bush lors d`une c"r"monie tenue le 17 f"vrier " l`ext"rieur de la r"sidence officielle du pr"sident de la Tanzanie, M. Jakaya Kikwete.

Les deux pr"sidents se sont entretenus pendant plus d`une heure avant de sortir pour signer l`accord de la MCC et r"pondre aux questions de la presse.

M. Bush n`a pas tari d`"loges au sujet du gouvernement de M. Kikwete, d"clarant notamment": ""Nous sommes des partenaires pour la d"mocratie et croyons qu`un gouvernement doit r"pondre aux besoins du peuple"; nous sommes "galement partenaires en vue de lutter contre les maladies, de promouvoir le progr"s et d`"uvrer pour la paix.""

De son c"t", le pr"sident Kikwete s`est f"licit" de l`accord de la MCC, d"clarant que ce financement permettrait de relever des d"fis cruciaux en mati"re d`infrastructure ""dans des domaines qui, pendant longtemps, ont fait obstacle " la croissance et au d"veloppement"".

En venant signer personnellement cet accord en Tanzanie, M. Bush a d"montr" sa grande affection personnelle pour le peuple tanzanien, a affirm" M. Kikwete. Mieux encore, a-t-il poursuivi, cela montre la ""grande compassion"" que ressent le pr"sident Bush pour l`Afrique, et qui s`est traduite par plusieurs initiatives guid"es notamment par un profond sens moral de l`importance que rev"tait le soutien accord" " ce continent pour l`aider " am"liorer la gouvernance, " lutter contre la pauvret", " mieux partager la prosp"rit", " r"gler les conflits, " renforcer la s"curit" et, ensemble, " lutter contre le fl"au du terrorisme.

La lutte contre le sida

Les "tats-Unis et la Tanzanie "uvrent de concert " combattre le fl"au du sida dans le cadre du Plan pr"sidentiel d`aide d`urgence " la lutte contre le sida (PEPFAR) et " "radiquer le paludisme dans le cadre de l`Initiative de lutte contre le paludisme (PMI), a indiqu" M. Bush.

Sous le gouvernement Bush, le nombre de personnes en Afrique recevant un traitement antir"troviral pour le sida est pass" de 50.000 en 2001 " plus de 1,2 million, a indiqu" le pr"sident des "tats-Unis.

""Je dis " mes concitoyens que ce nombre est bon et admirable (...) mais que ce n`est qu`un d"but"", a-t-il d"clar". C`est pourquoi il a demand" au Congr"s de doubler la dotation du PEPFAR pour l`Afrique et de proroger ce programme pour cinq ans de plus. ""Nous ne voulons pas que les Africains s`interrogent sur la question de savoir si la g"n"rosit" du peuple am"ricain va continuer"", a-t-il soulign".

La lutte contre le paludisme

Passant au paludisme, M. Bush a d"clar"": ""Cela me brise le c"ur de savoir que de petets enfants meurent " cause d`une piq"re de moustique, alors que cela pourrait "tre "vit""" car il existe des traitements contre le paludisme, qui ne n"cessitent qu`un financement et de l`organisation.

M. Bush a fait l`"loge du pr"sident Kikwete pour sa volont" de distribuer des moustiquaires trait"es " l`insecticide et d`informer le public des moyens de pr"vention du paludisme, et pour avoir fait de r"els progr"s en ce sens dans l`"le de Zanzibar, o" le programme antipalud"en ""est un mod"le pour tout le continent"".

M. Kikwete a remerci" le pr"sident Bush et le peuple des "tats-Unis d`avoir sauv" des vies en Afrique. ""Monsieur le Pr"sident, aujourd`hui, il y a des milliers de femmes et d`enfants qui seraient morts du paludisme mais qui sont encore en vie, en Tanzanie et dans le reste du continent africain"" gr"ce " l`initiative contre le paludisme.

Le chef de l`"tat tanzanien a cit" des chiffres en provenance de Zanzibar afin d`illustrer son propos": ""En 2004, a-t-il dit, dans la clinique de soins externes, 500.000 personnes frapp"es de paludisme ont "t" trait"es. En 2007, ce nombre est tomb" " seulement 10.000. En 2004, " Zanzibar, 40 % des patients examin"s "taient s"ropositifs pour le paludisme. En 2007, ce pourcentage s`est r"duit " 5 %.""

En outre, des milliers d`enfants n`ont pas "t" priv"s de leurs parents, ne sont pas devenus orphelins, gr"ce au programme PEPFAR anti-sida du pr"sident Bush, a ajout" M. Kikwete.

""Diff"rentes personnes peuvent avoir des opinions diverses " votre sujet et au sujet de votre gouvernement, mais nous, en Tanzanie - si nous pouvons parler en notre nom et au nom de l`Afrique - nous savons avec certitude que vous avez "t" un grand ami de notre pays ... et de l`Afrique"", a affirm" le pr"sident tanzanien.

Autres activit"s en Tanzanie

" l`issue de la c"r"monie au palais pr"sidentiel, le pr"sident et Mme Laura Bush ont visit" l`h"pital du district d`Amana, " la contruction duquel les "tats-Unis ont concouru, et qui a soign" plus d`un million de patients, avec ses 13 dispensaires. Ensuite, le couple pr"sidentiel a particip" " une table ronde avec des patients s"ropositifs pour le VIH, qui leur ont rendu compte de leur traitement antir"troviral dans le cadre du PEPFAR.

M. et Mme Bush ont termin" leur journ"e par une r"union avec les familles des victimes de l`attentat " la bombe perp"tr" en 1998 contre l`ambassade des "tats-Unis " Dar-es-Salam, avant de rentrer au palais pr"sidentiel pour un d"ner donn" en leur honneur.

M. Bush devait passer une journ"e de plus en Tanzanie, puis se rendre au Rwanda, au Ghana et au Lib"ria avant de regagner les "tats-Unis. La premi"re escale de sa tourn"e historique en Afrique "tait le B"nin.

(Les articles du "Washington File" sont diffus"s par le Bureau des programmes d`information internationale du d"partement d`Etat. Site Internet : http://usinfo.state.gov/francais/)